Comment construire une console rétro avec un Raspberry Pi 2 et à moins de 100 €

Comme je l'ai dit dans mon premier article, le manque de ressources aiguise l'esprit. Avec la sortie de la Tarte aux framboises 2, Je l'habitude de construire ma propre retroconsola. Alors que le nom du projet NES-a-RPI2 se réfère à I “améliorer” Nintendo NES, en fait, je ne l'ai utilisé par son boîtier, commande et la distribution interne.

Por 15€ he comprado una NES (con mando) de segunda mano (obviamente), abandonné. la Tarte aux framboises 2 Ils les vendent sur Ebay pour 35 € single, Je l'ai acheté je viens en une sorte de kit qui ne coûte pas plus de 55 €. Je testais avec la télécommande d'origine, faisant clavier USB avec une plaque, mais il n'a pas abouti, donc je décidé de prendre une commande RETROLINK a le même design que les NES d'origine, mais USB, Ils vendent pour environ 6 € en Aliexpress.com.

Maintenant bien, pour la question du système d'exploitation, Il avait un grand dilemme, ¿que utilizar? Si bien la RPI2 viene con una tarjeta de memoria que incluye la distribución NOOBS, pour moi, il n'a pas été possible, ni était Raspbian. Ce que je voulais était de contrôler la console avec la commande et rien de plus. Recherche Google et YouTube, J'ai trouvé une vidéo sur une nouvelle distribution compatible avec Raspberry Pi B +.

Enfin, à la page projet Lakka constaté qu'il y avait une image pour Raspberry Pi B + mais pas pour Tarte aux framboises 2. Parler avec ses développeurs, On m'a dit qu'il disposait d'une image compatible avec RPI2, mais il a été le fameux Nightly Builds. Le Nightly Builds sont des compilations qui sont faites tous les jours pour chaque plate-forme, bien que dans ce cas, il est une version expérimentale pour RPI2.

Alors je suis une nightly build et modifié, personalizándola (aún más) para mi proyecto. Le résultat de la modification peut être vu dans la vidéo cet article.

Lakka est une distribution basée sur OpenELEC, pero que incluye un menú gráfico que interactúa con el famoso proyecto multiconsolas llamado RetroArch (Libretro).

Seguir leyendo el artículo | GIZMODO

Autor: Edu Arana

Être Sociable, Partager !

A propos de l’auteur